• Formation sécurité décennale

    Formation sécurité décennale

    Chaque chasseur est tenu de suivre tous les 10 ans une formation de remise à niveau sur la sécurité. Elle se déroule par groupe de 25 à 30 chasseurs, sur une demi-journée, au siège de la Fédération où en différents points du département qui restent à déterminer. Il sera également possible, si vous le souhaitez, de suivre cette formation à distance.

    CALENDRIER DES FORMATIONS
  • 1

De nouvelles dispositions réglementaires ont été prises ce début de semaine par M. le Préfet de Maine et Loire.

L’article 9 de l’Arrêté DDPP N°2022-1061 stipule que : « Le transport et le lâcher de gibier à plumes issu d’élevages situés en ZCT (Zone de Contrôle Temporaire) sont autorisés sous réserve d’un dépistage de l’influenza aviaire, avec résultat favorable, réalisé de manière régulière en période de vente dans l’élevage d’origine, par autocontrôle selon l’échantillonnage figurant au point 5.2 de l’article 5. »

Il faut comprendre par cet article qu’il appartient aux éleveurs professionnels de gibier de faire procéder aux contrôles sanitaires nécessaires par les services de la DDPP. A l’issue de ces contrôles, et s’ils sont négatifs, l’éleveur de gibier peut commercialiser ses oiseaux auprès des chasseurs qui pourront alors effectuer leurs lâchers.

En revanche, aucun lâcher de gibier n’est autorisé dans les communes en ZS (Zone de Surveillance) et en ZP (Zone de Protection). C'est-à-dire les communes suivantes :

carte perimetre reglemente 2022 1053Communes en Zone de Protection ZP : Bécon les Granits, Saint Augustin des Bois, Le louroux Béconnais, Villemoisan, Combrée, Le Tramblay, Le Bourg d’Iré.
 
Communes en Zone de Surveillance ZS : Candé, Champtocé sur Loire, La Pouèze, Vern d’Anjou, Ingrandes - Le Fresne sur Loire, Saint Sigismond, Saint Clément de la Place, Saint Georges sur Loire, Saint Germain des Prés, Saint Lambert la Potherie, Sant Léger des Bois, Saint Martin du Fouilloux, La Cornuaille, Le Louroux Béconnais (pour les territoires non placés en ZP), Angrie, Armaillé, Bouillé Ménard, Bourg l’Evêque, Challain la Potherie, Chazé sur Argos, Loiré, Chazé-Henry, Grugé-l’Hôpital, La Chapelle-Hullin, Noëllet, Saint-Michel- et-Chanveaux, Vergonnes, Châtelais, Noyant-la-Gravoyère, Nyoiseau, Sainte-Gemmes-d’Andigné.
 
 
 
S’agissant des canards appelants, leur utilisation dépend de la catégorie à laquelle ils appartiennent.
-  Catégorie 1 : possède des appelants mais moins de 15 autres oiseaux (autres espèces) et n’est pas en lien épidémiologique avec un établissement à finalité commerciale. Possible de transporter un maximum de 30 oiseaux. (arrêté du 16/03/2016).
 
- Catégorie 2 : possède des appelants et plus de 15 autres oiseaux et n’est pas en lien épidémiologique avec un établissement à finalité commerciale. Pas de déplacement possible mais peuvent être utilisés s’ils sont de façon permanente sur le lieu de chasse.
 
- Catégorie 3 : possède des appelants et est en lien épidémiologique avec un établissement à finalité commerciale, quel que soit le nombre d’appelants détenus. Pas de déplacement possible mais peuvent être utilisés s’ils sont de façon permanente sur le lieu de chasse.
 
 
Ouverture générale

Lettre des Chasseurs d'Anjou

Septembre 2022 - n°283
Ouverture générale
L’ouverture générale de la chasse aura lieu ce dimanche 18 septembre 2022 à 9 h 00. Nous sommes tous heureux de retrouver nos amis à cette occasion. Emmenez des jeunes à la chasse et partagez nos valeurs. Le président, les administrateurs ainsi que le personnel vous souhaitent une belle ouverture.
Lire la suite

Task Force Numérique FNC 30/08/2022


arton8156 7df8eChers militants,

La FACE est la voix des chasseurs européens. En effet, la Fédération Européenne des Associations de Chasse et de Conservation de la Faune Sauvage qui représente les intérêts de 7 millions de chasseurs en Europe, est la plus grande structure de représentation des chasseurs à Bruxelles.

Aujourd'hui, alors que l’Europe a la mainmise sur de nombreuses décisions qui impactent directement les pratiques de la chasse et nos traditions, la FACE (European Federation for Hunting and Conservation) est à l’initiative d’une pétition qu’il faut signer pour sauver nos valeurs et nos modes de vie !

« L’Europe joue à un jeu dangereux en sacrifiant de manière délibérée l’avenir des 7 millions de chasseurs européens. Ses décisions dogmatiques, hors-sol et infondées mettent en péril des territoires ruraux déjà fracturés, nos traditions et notre art de vivre » souligne Willy Schraen, le président de la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) qui est membre de la FACE.

Willy Shraen souhaite que les chasseurs français se mobilisent pour la pétition lancée par la FACE

Signer la pétition de la FACE, c’est dire aux instances européennes que la coupe est pleine afin qu’elles retrouvent la raison et laissent enfin respirer les ruraux. L’enjeu, face au dogmatisme de Bruxelles, est :

  • d'imposer une vraie gestion adaptative, seul outil de bon sens pour la conservation des espèces en déséquilibre ou en surnombre qui assurera à chaque citoyen européen une Europe riche en biodiversité grâce au suivi de toutes les espèces chassables ou non. NON au dogmatisme en la matière ! Les espèces surabondantes, comme les oies par exemple, doivent pouvoir être chassées plus largement.
  • de faire confiance aux chasseurs et aux ruraux, acteurs de terrain, dans le cadre des politiques environnementales y compris dans les zones protégées et de protection renforcée. Luttons contre cette nature sous cloche qui détruit les écosystèmes qui ont besoin de la main de l’homme pour leur équilibre ! Nous ne voulons pas 10 % d’aires protégées renforcées sans pêche, ni chasse, sans activité sylvicole et agricole, ou de façon plus générale sans aucune activité humaine.
  • d'utiliser l’argent de l’Europe pour agir concrètement en faveur du petit gibier et son habitat dans le cadre d’une législation européenne efficace et adaptée.
  • de stopper le harcèlement des ruraux : arrêtons les passages en force de la Commission européenne, comme sur l’interdiction du plomb, qui ne tiennent pas compte des conséquences pour les activités humaines qu’elles soient passionnelles ou économiques.
  • d'oser une approche humaniste de la chasse qui intègre nos spécificités régionales, nos traditions et nos modes de vie.
  • d'exiger le maintien de nos chasses traditionnelles et patrimoniales car le respect de notre patrimoine rural et culturel est essentiel au maintien de la diversité des modes de vie des citoyens européens.
  • de demander l’inscription de nos pratiques et de nos modes de vie rurale au patrimoine mondial de l’UNESCO avec le soutien clairement affiché de la Commission Européenne.

Comment signer ?

Signer la pétition de la FACE


Merci pour votre engagement à nos côtés. L'union fait la force !

 

 

Observatoire

En direct des territoires

Observatoire de la faune sauvage et des pratiques agricoles
Vous retrouverez chaque mois des reportages sur les observations, les aménagements, les pratiques agricoles et les ressources alimentaires du moment afin de mieux saisir les interactions entre agriculture et biodiversité sur ces territoires engagés pour l’environnement.

L’observatoire est animé par la Fédération des Chasseurs de Maine-et-Loire avec l’aide de Corentin BENOIT en service civique.

N°01 (Janvier 2021) - N°02 (Février 2021) - N°03 (Mars 2021) - N°04 (Avril 2021) - N°05 (Mai 2021) - N°06 (Juin 2021)
Schéma

Schéma 2016-2022

La Fédération Départementale des Chasseurs de Maine-et-Loire, tout en souhaitant exercer pleinement les prérogatives qui lui sont confiées, a élaboré ce Schéma Départemental de Gestion Cynégétique avec les organismes prévus par les textes mais, aussi plus largement, avec les représentants des associations de chasse spécialisée, de l’association des chasses communales, de l’association des chasses privées, des GIC et de l’Administration.
SDGC 2016-2022
CHASSE des OISEAUX DE PASSAGE
et du GIBIER D’EAU

Fermeture 2021/2022
Ouverture : saison 2022/2023
Sorties nature ... et gourmandes
  • 22 Oct
    Sortie découverte de la biodiversité ordinaire 14:30 to 16:30

    Lorsque l’on parle d’écologie, on imagine des espèces rares, parfois menacées. Mais, il y a aussi, pour la grande majorité, les espèces dites ordinaires. Ce sont toutes celles qui nous entourent et pour lesquelles on ne prête pas toujours attention. L’extraordinaire se cacherait-il dans l’ordinaire ? Venez le découvrir.

  • 17 Déc
    Ateliers brico-nature : couronne de Noël 14:30 to 16:30

    Venez fabriquer une couronne de Noël fabriquée entièrement avec des matériaux naturels, récoltés dans les haies environnantes. En plus d’être jolie, elle est locale, naturelle, biodégradable et sans empreinte carbone ! Chaque participant repartira avec sa couronne de Noël.